Depuis qu’ils ont repris l’entreprise en SCOP, l’une des priorités des salariés a été de développer en interne la conception numérique des modèles. Avec succès.

L’enseigne qui orne l’entrée du bâtiment a perdu son « i », marquant un peu plus le poids des années sur la fonderie Gillet. Pourtant, cette façade dégradée ne laisse pas présager l’énergie qui se déploie à l’intérieur. Joe le taxi en vague fond sonore, les salariés vont et viennent d’un atelier à l’autre dans le brouhaha incessant provoqué par la mouleuse 716, élément central de la fonderie qui permet la fabrication des moules depuis près de trente ans. De la chaîne de coulée à la noyauteuse, en passant par le décochage ou l’ébarbage, l’équipe ne musarde pas depuis qu’elle a repris la fonderie Gillet en société coopérative et participative (SCOP) en novembre 2014. « En un an et demi, on a fait ce qu’ils n’ont pas fait en trente ans. Et on s’y tient. On essaye », martèle Boris Boissière, nommé directeur général depuis la rentrée 2015.

S’ils n’avaient jamais été gestionnaires d’une entreprise avant de démarrer cette aventure, les plus anciens salariés de la fonderie ont l’avantage d’avoir été spectateurs de son déclin. Ils ont pu comprendre ses faiblesses et éviter les pièges. Installée à Albi (Tarn) depuis 1687, l’entreprise Gillet a effectivement connu au début des années 2000 plusieurs dépôts de bilan, puis son rachat par le groupe Sobral en 2008. Après avoir généré des pertes allant jusqu’à 1,2 million d’euros, la fonderie a été mise en liquidation le 22 juillet 2014, pour une reprise le 15 septembre.

Management trop laxiste, politique des prix trop faibles, investissements quasi inexistants pendant vingt ans, mauvais choix de production, les raisons de ces échecs sont multiples, selon les salariés de la nouvelle fonderie Gillet Industries. Une de leurs priorités a donc été de développer en interne la conception numérique de la totalité de leurs modèles dans le but de réduire la part de 40 % de rebuts. Si un moule provoque trop de rebuts, il peut être ainsi rapidement corrigé.

Pour toute question, demande de renseignements ou demande de devis, nous sommes à votre disposition.

Horaires d’ouverture

lundi 08:00–12:00, 13:30–17:00
mardi 08:00–12:00, 13:30–17:00
mercredi 08:00–12:00, 13:30–17:00
jeudi 08:00–12:00, 13:30–17:00
vendredi 08:00–12:00, 13:30–16:30
et, id facilisis ipsum libero at